English/General

Biased Elections

Posted by Romain on

Elections remains a good choice to designate a leader, when free from any influences. People would vote for a person who represent their interest, in an ideal world. These people should be the majority,  in a democratic paradise. Today, in the real world elections have become biased, they serve the richest minority’s interest, elected people only represent themselves and money clouds voting. Let me discuss here two examples illustrating these points.

Cambridge Analytica stole data from more than 60.000.000 facebook users during the last american presidential election. Trump’s team used these information to surgically target voters and focus their interests on certain points like sponsored ads. By the way, Ted Cruz’s team also had access to these data but used them less cleverly. Trump used this data in two ways: 1) to carve a message to raise interest 2) to target people who can be most influenced. A channel 4 news TV series highlights this scandal. But the problem spread further than the USA.

The French justice system thinks that Nicolas Sarkozy received money from Muammar Gaddafi during his 2008 campaign to run for presidency. Nicolas Sarkozy stayed 48 hours in custody regarding this matter. His team received 50.000.000 while one can only legally spend at maximum 21 millions to sponsor a French presidential election campaign. A member from his team rented a secured vault that can host a man to store this money in cash. France elected Sarkozy in 2008 and it would be naive to say that the money was foreign to the result.

Two people who may have tipped the result of an election. Romain Cazé CC-BY.

One can corrupt a random choice only in its very beginning. The one and only way consists in rigging the draw. In theory this may seem detrimental but in practise it produces a resilient mechanism.

Thank you for reading! If you want to correct or add informations, write them below.

Français/General

Mr Ruffin je vous admire beaucoup, alors ne vous représentez pas.

Posted by Romain on

J’étais hier soir à une réunion à la Bourse du Travail de Paris. La salle était pleine, j’y étais une heure avant question d’avoir une place. Beaucoup de gens sont venus parler, Frédéric Lordon a fait un discours fidèle à sa qualité d’écriture. Votre présence a rayonné dans la salle. Vous ne semblez pourtant pas aimer prendre la parole. Vous l’avez pourtant fait et vous continuer à le faire. Heureux d’avoir pu être présent et d’avoir fait partie de la foule qui applaudit trop.

J’ai pensé à venir vous voir à la fin de la réunion, pour vous dire toute mon admiration, vous féliciter. Mais des groupies vous en avez déjà sûrement trop. Des personnes qui boivent vos paroles sans plus jamais le questionner. Cela doit isoler de ne plus avoir de retour critique. Moi qui les cherche tant. Je vous ai vu avoir parfois presque peur de cette foule qui voulait elle aussi le micro.

Deux personnes sous le poids du pouvoir. Romain Cazé CC-BY

Ne vous représentez pas. Je dis cela pour vous car je vous admire. Le pouvoir abîme, il vous abîmera sans conteste. Le pouvoir corrompt et il vous corrompra sans conteste. Le pouvoir m’évoque l’histoire du seigneur des anneaux. Vous savez cet anneaux qui peut corrompre même les âmes les plus pures. Un anneau lourd qui écrase le pauvre Frodon bien content de le jeter dans les flammes pour le faire disparaître. Alors merci de supporter un temps ce pouvoir mais s’il vous plaît débarrassez vous en.

Merci de m’avoir lu! N’hésitez à me laisser un commentaire pour me donner votre avis.

English/General

Playing

Posted by Romain on

A thing needs to be fun to be a game changer. You need the political endeavour to be enjoyable otherwise you are doomed. The content sometimes matter less than how we display a topic. This explains why I focus so much on how we could perform sortition, the practical means.

Two games that made life more enjoyable! Romain Cazé CC-BY

I love to imagine an organisation where we start every meeting by casting a dice. This immediately lightens the mood as if we were about to start playing a game. Such an organism would make heavy subject lighter.

The method to appoint a moderator initially used a coin instead of a dice with (tails the first person and heads the second person on thrower’s left become the moderator). Many people struggle to flip a coin. They are clumsy and afraid of doing wrong. This makes the process tedious and uneasy. Obviously you can still use a coin if you have no dice but a dice fits better. A dice can be thrown many times in a row without thinking twice.

I always have a dice in my pocket for these reasons. We never know we need a moderator.

Thank you very much for reading! If you have a suggestion to make sortition more enjoyable comment below.

English/General

Fight for simplicity

Posted by Romain on

I fought hard against myself to write a simple method to appoint a moderator. The idea of using two dices seduced me but it might be too complex. Simplicity holds the key because a single friction suffices to halt sortition. Thus I present here the method using a single dice instead of two.

Using one dice enables multiple positive features. The caster cannot be moderator. This method lays midday between asking for volunteers and having an inclusive list. People just need to switch seats to be or not a candidate. It is fun. It is obvious to understand, even an uneducated kid can get it.

Using two dices creates complexities. Either we are much more than six and it looks worthwhile. But a productive meeting contains less people than 36. In such a case you need to throw multiple times and to explain each time why.

I already modified the method numerous times. I removed the thumbs up, the minimal time now I am removing the need for two dices. The rule may change back to what they were but for now:

Appoint impermanent moderators.

An illustration to explain the method to appoint impermanent moderators. Romain Cazé CC-BY

We determine a maximal time of office before casting a dice. Someone casts the dice and the nth person on their left will moderate, n being the number on the dice. When they resign or when we reach the maximal time this person cast the dice to appoint a new moderator.

And in French it gives:

Désigner des personnes qui vont modérer la réunion pour un temps.

On détermine ensemble une durée maximale de mandat avant de lancer un dé. Quelqu’un lance le dé et la nième personne sur sa gauche va modérer, n étant le nombre inscrit sur le dé. Si elle démissionne ou si son mandat touche à sa fin cette personne relance le dé.

We should moderate all discussions about sortition using this method. This version is the current one but certainly not the last. The fight continues…

This version nicely fits in a toot!

Français/General

Figures de proue.

Posted by Romain on

La proue d’un bateau affronte courageusement les vagues tout en inspirant l’imagination de la foule. L’élection permet de trouver ses porte paroles « naturels » qui vont représenter la population et trop souvent décider à sa place.

Le porte parole (masculin évident) , même d’un petit groupe, se dégage presque instantanément, et certaines personnes auront naturellement tendance à parler plus et mieux que d’autres. Est-ce que cela en fait le meilleur représentant du groupe? Peut-il décider au nom de ce groupe? Certes il aura plus de facilité sur la forme mais cela ne prédispose en rien à mieux exprimer les idées du groupe sur le fond. Cela devient particulièrement problématique quand le porte parole est aussi la personne qui prend les décisions comme c’est souvent le cas en France.

Deux exemples, en provenance d’autres pays Européen, montre qu’un état peut très bien fonctionner sans ce mélange incestueux. En Angleterre on sépare le pouvoir de la figure de proue grâce à la monarchie. La reine d’Angleterre fait partie des quelques grands leaders de ce monde. Pourtant, elle n’a quasiment aucun pouvoir politique. En Suisse, on désigne le président très indirectement. Ce petit pays a une immense importance au niveau international, importance qui équivaut au manque de charisme de ses leaders quasi-inconnus.

Deux figures de proue. La reine d’Angleterre et le FM Sven Mikser qui rencontre la présidente de la Confédération Suisse Doris Leuthard à Tallinn. Romain Cazé CC-BY

Le tirage au sort peut-il permettre de garantir cette dé-personnification de la politique? Une grande gueule peut faire un très mauvais leader (masculin) alors qu’une personne introvertie peut en faire une excellente (féminin). Ce talent peut-être difficile à détecter sans l’aide de la chance. Ce mode de désignation diminue aussi notablement la pression sur les personne qui dirigent. En effet la sélection par le sort n’entraîne pas l’obligation de réussite sous-entendu par l’élection. Ainsi le tirage au sort rend naturel la séparation entre personne qui décide et figure de proue.

Merci de votre lecture ! Si vous avez d’autres exemples ou contre-exemples, décrivez-les dans la section des commentaires ci-dessous.

P.S: je traduis en Français un de mes ancien post à l’origine en Anglais. C’est léger mais c’est un retour de vacances 🙂

English/General

Appoint impermanent moderators to handle a meeting.

Posted by Romain on

A moderator distributes the floor: a person can ask for it by raising their hand but the moderator can also ask silent ones their opinions. A moderator makes sure that no one talks too much or too little by controlling how long people speak. How can we fairly appoint moderators for a fixed amount of time? I propose here a method to do so.

I. We determine together a maximum time of office, for example the duration devoted to an item on the agenda.

II. One casts one or two dice to appoint a moderator depending on how many people attend the meeting. The throw 1 or 1-1 designates the caster as the moderator, otherwise the n-1th person on the caster’s left will moderate. The number n corresponds to the throw: for a die there are 6 possible results, n being the number written on the die; for two dice there are 36 possible results – i.e. 1-1, 1-2, … 1-6, 2-1, 2-2, … , 5-6 , 6-6 – n being the result’s rank. If you have no dice you can use a coin that you flip several times, then you order the results to obtain n. For example by throwing the piece 3 times you have 8 possible results. If the result is higher than the participant’s number it suffices to throw again.

III. If the moderator resigns or if we reach the maximum term of office, we appoint a new moderator and the former moderator casts the dice.

In addition to raising your hand to speak, you can move your hands over your head to express your agreement or cross your arms in the air to express your disagreement. The moderator can also add other visual signs in addition to these three basic signs.

Français/Outils

Désigner des modératrices impermanentes pour diriger une réunion.

Posted by Romain on

On modère une réunion en partageant la parole: les gens la demandent en levant une main, on peut aussi demander leur avis aux personnes silencieuses. Modérer consiste aussi à contrôler le temps de parole de sorte que personne ne parle trop ou pas assez. Comment peut-on désigner une personne qui modère? Je propose ici la méthode suivante:

I. Avant de désigner, on détermine ensemble un temps maximal de mandat, par exemple la durée consacrée à un ordre du jour.

II. Pour désigner on lance un dé. Lorsqu’on obtient 1 c’est la personne qui lance qui va modérer, sinon c’est la n-1ième personne qui modère. Pour un dé il y a 6 résultats possibles, le résultat n étant le nombre inscrit sur le dé.

Vous êtes plus de six? On peut alors utiliser deux dés de couleurs différentes, deux dés donnent 36 résultats possibles qu’on ordonne de la façon suivante – 1-1, 1-2, … 1-6, 2-1, 2-2, … , 5-6 , 6-6 – le résultat n étant l’ordre du jet. Pas de dé? on peut utiliser une pièce qu’on lance plusieurs fois, on ordonne ensuite les résultats des lancers, par exemple en lançant 3 fois la pièce on a 8 résultats possibles – 0-0-0, 0-0-1, 0-1-1, … , 1-1-1 – avec 0:pile et 1:face. Si le résultat est supérieur au nombre de présents il suffit de relancer.

III. Lorsque la personne qui modère démissionne ou lorsqu’on atteint la durée maximale de mandat,  on relance une désignation, c’est l’ancienne personne qui modère qui relance.

En plus de lever la main pour prendre la parole, on peut bouger les mains au dessus de sa tête pour exprimer son accord ou croiser les bras en l’air pour exprimer son désaccord. La personne qui modère peut aussi ajouter les signes qu’elle souhaite en plus de ces trois signes de base.

English/General

Passerelle

Posted by Romain on

Some consider Switzerland as a laboratory for democratic experiments. The Swiss town of Bienne exemplifies this trend. This city who contains more than 50k inhabitants hosts a movement called Passerrelle.

They start to exist in 2008 and they recently celebrated their 10th anniversary . In 2011, they argue for the involvement of foreigners into communal policies. This step toward openness partly demonstrates their philosophy: use everybody’s idea.  Passerelle has proposed to create citizen assemblies in 2017. The later assembly would suggest ideas to solve municipal problems. They talked about, like many sortition proponents,  its massive use in ancient Greece to promote the method.

Two bridges which link different landscapes or methods.

Passerelle runs in March 2018 to be a member of Berne regional council. Ruth Tennenbaum is the name of their candidate, an unimportant detail. Indeed, she will resign as soon as she gets elected. They hack the Swiss Electoral system. I already talked about a method used by Demorun to mix the electoral system with random selection in a previous post. Passerelle wanted to go further and select randomly after the vote to avoid any possible personification occurring during the campaign. Some « technical » details remain to be decided: the list they will pick from or the method used to perform random selection, On this later point I contacted a source close to Passerelle who told me that they might use the method I described in a previous post! The election takes place the 22nd of March. A story to be continued…

Thank you for reading! If I forgot something, the comment section is just below.

English/General

King of communication

Posted by Romain on

Who knows a politician, either good or bad, clumsy with their wording? No, me too. Oral skills rule politics. A politician must speak loud and clear but they must also be catchy. This might explain why advertisers infest politics. And journalists often sound like groupies.

A moderator changes the game. A good moderator will help to clarify a point and an attentive and benevolent mood will let everyone express their views. To do an impartial work a moderator needs to be impartial and impermanent. Journalist badly moderates, they often have an hidden agenda. A journalist without an agenda get one very quickly. Neutrality cannot be achieved by a human being, but we can discipline ourselves to transiently have it.

Two tools enhancing ones speech. Romain Cazé CC-BY

We have to fly away from debates. Right/wrong remain too binary. Reality displays much more diverse shades than black and white. Yet an argument can be better than another and room exists to discuss. Debates often lead to dead end. To discuss between humans opens new avenue.

We have to fight to change our « debate » culture. It may take time, but it will be worth it. So let mute sing because they will alleviate our colorblindness.

Thank you for reading! Write a comment to enrich this discussion.

Français/Outils

On a enfin trouvé une utilité aux marchés financiers.

Posted by Romain on

Les marchés financiers pourraient-ils enfin être utiles? Imaginons que vous voulez organiser un événement avec une centaine de places mais qu’un millier de personnes veulent y assister. La solution classique consiste à appliquer l’adage: premier arrivé, premier servi. Je propose ici une alternative. Elle consiste à utiliser un indice boursier -comme le CAC 40- en conjonction avec la sortition.

Des informaticiens ont déjà produit un script pour tirer au sort les participants de la convention France Insoumise 2017. Ce script est disponible en ligne pour plus de transparence. Pourtant, cet effort est insuffisant. On pourrait faire confiance mais rien n’empêche un agent malveillant de ré-exécuter le script jusqu’à ce qu’il obtienne le résultat qu’il désire, que le script soit disponible ou non. Une façon de contourner ce problème serait d’utiliser des témoins. Mais cette solution coûterait chère et serait complexe à mettre en place.

Pour comprendre la solution proposée ici, il faut savoir qu’il y a peu de « vrai » hasard dans les ordinateurs. On le génère en utilisant des suites dont le terme n+1 est très difficile à prédire sachant le précédent et on appelle « graine » le premier terme d’une telle suite. Quand on connaît la graine la suite devient ainsi entièrement prédictible – c’est pour ça qu’on parle de pseudo-aléatoire. Typiquement dans un ordinateur on utilise le temps en seconde comme graine. Dans le cas d’un tirage au sort pour une convention rien n’empêche un agent malveillant de choisir une graine pour obtenir le tirage au sort qu’il souhaite. On retombe sur le besoin de témoins coûteux.

Deux ensembles de chaises vides. Peut-être qu’à l’avenir, l’un remplira les autres. Romain Cazé CC-BY

Et voilà nos marchés boursiers. L’idée serait d’utiliser comme graine un indice boursier à un moment donné dans le futur. Personne ne peut prédire de façon exacte ces indices qui ont un comportement très proche de l’aléatoire. Manipuler les marchés pour obtenir un indice donné est quasi-impossible et ces indices sont globalement disponibles. Pour rendre ces indices encore plus imprévisibles, on peut les hacher – les passer par une fonction mathématique. En sachant que pour deux entrées très proches une fonction de hachage produit des sorties très différentes. Nous pourrions alors utiliser ce nombre dans notre script dont le résultat pourrait être reproduit et contrôlable par tous. Piouf, plus besoin de témoin et une graine gratos en provenance directe des marchés financiers!

Merci de votre lecture. N’hésitez pas à commenter ce post!

P.S : Merci Luca de Paris de m’avoir suggéré cette idée. Démocratie réelle l’a utilisée pour sélectionner au hasard les candidats aux élections européennes françaises de 2014.