Français/Outils

Utiliser la sortition pour désigner la personne qui modére une discussion

Posted by Romain on

Pour désigner les personnes qui vont modérer une discussion il suffit de lancer une pièce. La personne qui lance la pièce est désignée arbitrairement. Pile c’est la première personne sur la gauche de la pièce qui modère; face c’est la deuxième.

Lorsque la personne qui modère refuse cette tâche, démissionne ou lorsque qu’un tiers ou plus des personnes lèvent le pouces on relance une désignation. La personne qui était désignée précédemment relance la pièce, ainsi le pouvoir tourne.

On peut aussi utiliser un dé pour avoir une liste plus longue. Si l’on est 6 la personne qui lance le dé initialement perd son importance. Dans ce cas c’est la énième personne sur la gauche du dé qui modère.

Français/Chronologie

Pourquoi je me suis mis à faire de la politique?

Posted by Romain on

Je crois au pouvoir de la parole pour guérir des extrémismes qui rendent les hommes fous. Vous penserez peut-être que je suis naïf. Mais je suis convaincu que les fous qui perpètrent attentats ou meurtres de masse seraient infiniment moins nombreux si on les avait écoutés. Sur la place de la République j’ai plusieurs fois été le témoin du pouvoir de la parole. Laissez-moi vous présenter un exemple qui m’a marqué. Un jeune homme en face d’une personne passablement imbibée qui vociférait: « Tu me cherches, tu veux te battre? ». Il faisait une fois et demi sa taille. Le jeune homme ne s’est pas démonté et il lui a simplement demandé: « Pourquoi? » alors l’homme saoul a déblatéré un discours à moitié incompréhensible et à moitié haineux. Le jeune homme l’a simplement écouté et l’homme saoul s’est calmé, non pas par la force mais par la simple écoute. C’est ce besoin que j’ai ressenti chez les gens à Nuit Debout. Le besoin d’être écoutés. Cet exemple ainsi que de nombreux autres m’ont convaincu du pouvoir apaisant de la parole et de l’écoute. Il n’y pas que la parole, l’action a aussi son importance.

Et pourquoi la stochocratie en particulier? Pour deux raisons simples. D’abord pour donner la parole à ceux qui ne l’ont jamais. Mieux vaut laisser parler un fou quelque minutes plutôt que de le voir aux infos après un massacre indicible. Parce que nombre de personnes que l’on n’écoute jamais détiennent des solutions auxquelles nous n’aurions jamais pensé: car Il y a plus de deux fois le nombre de bonnes idées dans deux têtes différentes. Ensuite pour concrétiser les paroles en acte sans passer par un système pyramidal. En effet, ces systèmes sont très efficaces pour rendre concrètes les choses « they get things done », le problème avec eux c’est qu’ils sont pyramidaux avec un chef décideur charismatique (le masculin est voulu ici). Je pense que la stochocratie offre cette alternative intéressante en proposant un leader intempérant et fluide (qui peut être remplacé) tout en lui conférant une identité humaine.

Crédit: Merci Nina pour la relecture 🙂

Français/Liens

Un chercheur sur la sortition

Posted by Romain on

Lorsque la désignation d’une personne utilise le hasard on parle de sortition. Ce mot est à mettre en parallèle avec d’autres tels que l’élection, la filiation ou la qualification qui désignent d’autre modes de sélection. J’ai eu la chance de rencontrer recemment une personne préparant un doctorat sur le sujet lors d’un festival mettant en avant plusieurs initiatives pour montrer qu’il y avait beaucoup d’autres alternatives possibles au néo-libéralisme actuel. J’ai découvert cette personne en écoutant une émission sur le hasard et le rôle qu’il pouvait avoir en politique. Dans cette émission, il explique clairement la notion de sortition et il a notamment démontré lors de sa présentation comment la sortition était un outil de choix pour débattre de façon apaiser.

English/Chronology

Why am I doing politics?

Posted by Romain on

I believe in the power of the word to heal extremism that drives men mad. Maybe you’ll think I’m naive. But I am convinced that the insane people who carry out terrorist attacks or mass murders would be infinitely fewer if they had been listened to. On the square of the Republic I have several times witnessed the power of speech. Let me give you an example that has left its mark on me. A young man in front of a fairly soaked person who was yelling: »Are you searching for troubles, you want to fight? ». He was once and a half his size. The young man didn’t break down and simply asked him, »Why? » then the drunk gave a speech half incomprehensible and half hateful. The young man simply listened to him and the drunk man calmed down, not by force but by simple listening. It was this need that I felt at Nuit Debout. The need to be listened to. This example and many others convinced me of the soothing power of speaking and listening.

And why stochocracy in particular? For two simple reasons. First, to give the floor to those who never have it. Better to let a madman talk for a few minutes than to see him on the news after an unspeakable massacre. Because many people, who are never listened to, have solutions that we would never have thought of: there are more than twice as many good ideas in two different heads. Second, to concretize the words in action without going through a pyramidal system. Indeed, these systems are very effective in getting things done, the problem with them is that they are pyramidal… with a charismatic leader at the top. I believe that stochocracy offers this interesting alternative by proposing a fluid leader, which can be replaced and is replaced often, while conferring a human identity.

English/Link

The sortition foundation

Posted by Romain on

I discovered these last few month the work of Brett Hennig. He works on how random selection or sortition could have an predominant role in politics. Brett belongs to the sortition foundation that acts to spread this idea.

The sortition foundation facebook icon

The sortition foundation collaborates with the G1000 movement. A brilliant idea: instead of the G8, involving the 8 richest country’s economy minister, they sort a thousand citizens from a country/city to debate about multiple topic. The first G1000 (to my knowledge) took place in Brussel, Belgium in November 2011. This G1000 took place at a time when Belgium was struggling to keep its cohesion and I think it didn’t happen then by chance. The first G1000 was certainly not the last, and one took place in another city in Belgium. The next G1000 in preparation will take place in Cambridge. These initiatives demonstrate that sortition can be implemented.

English/Tools

Sorting a moderator

Posted by Romain on

An arbitrarily chosen person flips a coin. Tail the first person on the left of the thrower becomes the moderator; heads its the second.

When the moderator resigns or when a third or more of people thumb up a new sortition begins. The former moderator flips the coin to make the power turns.

One can use a dice instead of a coin. In this case the nth person on the left of the dice becomes the moderator.